La guerre chez les Jeunes Populaires

La guerre chez les Jeunes Populaires jeunespop_3La succession de Fabien de Sans Nicolas à la tête des jeunes populaires suscite bien des convoitises. Le nouveau président des jeunes populaires sera élu par les conseillers nationaux qui ont également été élus dans les fédérations (environs 3000 sur 30 000 jeunes pop). L’élection du nouveau président ne cesse de déchaîner les passions si bien que la presse

 

a récemment relayé les mésaventures qu’ont rencontré les candidats ayant osé déposer une liste rivale à Benjamin Lancar, président de UMP Grandes Ecoles, grand favori et donné gagnant du scrutin.

 

Nous ne rentrerons pas dans cette guerre de personnes et nous nous garderons bien d’accuser quiconque de vouloir scéler à l’avance l’issue du scrutin. En revanche, penchons nous sur la place qu’occupe UNI dans chacun des trois programmes….. Benjamin Lancar ne mentionne à aucun moment un rapprochement avec l’UNI, ce qui est en revanche très largement évoquée par Louis-Alexandre Osinski (portant les couleurs de la liste UNION MILITANTE). Louis-Alexandre Osinski semble avoir compris que nous gagnerons beaucoup à travailler ensemble plutôt qu’en nous concurrençant les uns et les autres. Plus que jamais, la droite doit rester unie devant les difficultés que représente la mise en place des réformes dont notre pays a besoin.

0 Réponses à “La guerre chez les Jeunes Populaires”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




MoDem de l'Ariège |
Bernard Ramond - Pour que v... |
la republique c'est l'arrac... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Good Morning Africa !
| Amours mauvaises
| Gueyo, dynamique de dévelop...