UNI Besançon propose la création d’une fondation universitaire à l’UFC

UNI Besançon propose la création d'une fondation universitaire à l'UFC  dans vie de la section logo_alt2

La nouvelle loi d’ autonomie des Universités offre au monde universitaire l’opportunité de se rénover et de remettre en cause les dogmes qui ont précipité son déclin et son absence dans la recherche mondiale. Depuis des décennies, les universités françaises vivent dans une léthargie chronique, asphyxiées par la bureaucratie. La compétitivité de nos universités a ainsi été durablement diminuée au profit des autres universités européennes. Nos universités n’ont pas su faire preuve de réactivité et se sont vu reléguées aux derniers rangs des classements mondiaux.

Les syndicats d’étudiants, d’enseignants et des personnels ont leur part de responsabilité dans cette affaire. Ils se sont toujours opposés à la moindre réforme capable d’apporter un bol d’oxygène à ce monde sclérosé. Les organisations étudiantes sont souvent les premières à monter au créneau, y compris après avoir donné un avis positif sur le bien fondé de certaines

réformes. Nous avons tous en mémoire le retour de veste de l’UNEF qui, après avoir signé et approuvé la loi d’autonomie des universités, s’est affirmée hostile à une réforme largement consensuelle, y compris au PS et publiquement saluée par Ségolène Royal.

Il est temps de rattraper ce retard et de tourner le dos aux petites guerres d’intérêts auxquelles se livrent les syndicats qui, pour asseoir leurs privilèges, préfèrent voir décliner nos universités. L’Université ne doit plus être l’otage de syndicats qui refusent toute ouverture sur le monde. Il est également temps d’en finir avec le slogan « plus de moyen », si présent dans toutes les revendications. Le gouvernement va déployer d’énormes moyens en faveurs des universités en injectant pas moins de 5 milliards d’euros d’ici 2012, ce qui est n’est pas rien dans un contexte de restrictions budgétaires.

La question du financement des universités est cruciale pour leur rénovation. Si l’état reste le premier contributeur, la loi d’autonomie des universités offre de nouvelles possibilités de financement qui pourront compléter les crédits alloués. La création d’une fondation est le meilleur moyen de récolter des fonds auprès des particuliers, des collectivités et des entreprises. Cette opportunité a été saisie par les plus grands établissements et commence à se développer dans les université françaises (Université d’Auvergne, Paris 6 etc). Ces tentatives ont toutes été un succès pour les universités.

UNI Besançon ne cesse de suggérer la création d’une fondation au sein de l’université de Franche-Comté, sur le modèle de la fondation de l’Université d’Auvergne, mais nous ne pouvons que déplorer l’absence d’enthousiasme que suscite notre proposition au Conseil d’Administration et au CEVU de l’UFC. Une fois de plus, les conservatismes font barrage à des solutions novatrices car pour ces universitaires déconnectés « Parler d’argent, quelle vulgarité »! Peut-être, mais NOUS, nous n’avons pas de problèmes avec l’argent surtout lorsqu’il permet d’améliorer les conditions d’étude et de renforcer l’attractivité de notre université.

0 Réponses à “UNI Besançon propose la création d’une fondation universitaire à l’UFC”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




MoDem de l'Ariège |
Bernard Ramond - Pour que v... |
la republique c'est l'arrac... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Good Morning Africa !
| Amours mauvaises
| Gueyo, dynamique de dévelop...